Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Assurer son chien

Est-ce une bonne idée ?

L'assurance santé animale est différente de l'assurance responsabilité civile d'un contrat multirisque habitation.

L'assurance habitation sert à couvrir les frais en cas de dommages causés (par son chien, par exemple !) à quelqu'un, mais le toutou doit être déclaré à l'assureur.
L'assurance santé animale, elle, est une assurance que l'on souscrit en plus. Elle rembourse les frais vétérinaires en cas de maladie ou d'accident du chien. Et comme chacun sait, les frais vétérinaires sont assez coûteux ! Mais l'assurance animale l'est tout autant !

Les examens complémentaires comme les radios ou les analyses sont généralement pris en charge. Cependant, certains actes, comme le détartrage ou bien encore la stérilisation, qui ne sont pas considérés comme des pathologies, font partie des exclusions. Toutefois, leur financement sera rendu possible si la formule d'assurance santé animale choisie comprend ces forfaits.
Cette assurance peut également servir à financer certains traitements, comme les antiparasitaires et les vermifuges. Il peut aussi être utilisé pour l'achat chez le vétérinaire d'alimentation spécifique ou encore des produits de soins et d'entretien.

Mais attention, l'assurance pour chien est limitée à plusieurs critères :

  • L'âge du chien :

    Votre chien ne peut être assurable à n'importe quel âge. En règle générale, les assureurs ne prennent en charge ni les trop jeunes chiots (moins de 3 voir 6 mois), ni les trop vieux (à partir de 7 et plus ans).
    Une assurance santé animale définit dans ses conditions générales un âge minimum et un âge maximum pour pouvoir adhérer à un contrat et ensuite permettre le remboursement des frais vétérinaires.
    Certaines assurances baissent leurs plafonds de remboursement ou augmentent les franchises à mesure que l'animal vieillit.

    En cas d'adoption ou de recueil d'un chien abandonné, son âge n'est pas forcément facile à identifier.
    C'est la déclaration d'un vétérinaire qui fait foi. Aprés consultation du chien, le vétérinaire peut se fier à de nombreux points qui permettront de se faire une idée de l'âge précis de votre animal. C'est le cas pour des dents. Incisives, canines (crocs), prémolaires, etc. sortent à un âge défini chez nos compagnons. De plus, l'usure des dents est aussi un critère de vieillesse. Le vétérinaire dispose alors de repères temporels.
  • La race du chien :

    L'assurance santé de son toutou est un moyen de protection pratique et efficace si l'on en juge les troubles héréditaires et génétiques dont peuvent souffrir certains chiens, dûs à leur race.
    Car la race ou le type du chien, corniaud ou bâtard, auquel un animal appartient est une question importante qui va aussi se poser en vue de souscrire une assurance santé animale.
    En effet, les cotisations aux formules d'assurance pour chien sont souvent calculés en fonction de leur race ou type.
    Pour les chiens très croisés, une expertise de vétérinaire permet d'établir un profil de l'animal. L'appartenance à une race ou un animal issu d'un croisement est alors mentionné dans son le passeport européen.
  • Le carnet de vaccinations :

    Sont exclues les maladies qui peuvent faire l'objet d'une prévention par la vaccination. Les chiens assurés devront donc disposer de vaccins à jour.

Les 10 maladies rédhibitoires pour un assureur

La loi du 22 juin 1989 et le code rural recensent 10 maladies, 6 chez les chiens, 4 chez les chats, jugées vices cachés ou rédhibitoires, et qui permettent, si elles apparaissent, d'intenter une action en justice contre l'éleveur, l'animalerie ou le refuge qui vous a vendu votre chien.

Mais selon les assureurs, tout maître a la responsabilité, lors de l'achat ou de l'acquisition de son animal, de se montrer vigilant à ce que celui-ci soit en bonne santé. Selon les dispositions légales, l'éleveur, l'animalerie ou le refuge a obligation de garantir que l'animal ne porte aucune maladie estampillée "vice rédhibitoire".
Ces maladies sont très dangereuses pour l'animal et coutent extrêmement cher en frais vétérinaires. Tous les assureurs ne les prennent pas en charge, il faut consulter les dispositions générales et particulières des contrats.

Chez le chien :

  • Atrophie rétinienne
  • Dysplasie coxo-fémorale (ou dysplasie de la hanche)
  • Ectopie testiculaire (cryptorchidie ou monorchidie)
  • Hépatite de Rubarth
  • Maladie de carré
  • Parvovirose canine

Chez le chat :

  • Leucémogène félin (FeLV)
  • Leucopénie féline (panleucopénie)
  • Péritonite infectieuse féline (PIF)
  • Virus de l'immunodépression féline (FIV)

Assuré toutou durant toute sa vie ?

Si la tranche d'âge entre dans les limites fixées aux conditions générales de souscription d'un contrat d'assurance santé animale, le chien, chat (ou NAC) pourra alors être assuré logiquement durant toute sa vie.

Attention aux délais de carence

De nombreux maîtres souscrivent des contrats d'assurance lorsqu'ils présentent un problème de santé chez leur animal. Ils s'attendent alors à pouvoir faire examiner leur toutou directement après la signature de la couverture.
Attention, les assurances animales possèdent des délais de carence relativement élevés, période d'attente consécutive à l'ouverture du contrat durant laquelle aucune prise en charge ne sera faite.
En règle générale, ces délais de carence oscillent entre 60 et 120 jours.

Parmis tous les assureurs d'animaux domestiques, nous avons répertorié les 3 principaux. Ils donnent un bon état des lieux de ce qui ce propose en assurance pour chien.
  • Chez Swiff life

    La formule la - chère (138 €) :
    Frais médicaux en cas d'accident, frais chirurgicaux en cas d'accident et de maladie.
    Vos dépenses sont remboursées à hauteur de 800 € maximum par an.
    La formule la + chère (780 €) :
    Frais médicaux en cas d'accident et de maladie, frais chirurgicaux en cas d'accident et de maladie, frais de stérilisation, détartrage, vaccin, euthanasie.
  • Animaux santé

    La formule la - chère (287 €)
    Tarif avantageux, indépendant de la race et de l'âge de l'animal, garanties d'assistance incluses, remboursement d'un vaccin par an, 75 % de vos dépenses remboursées, avec un plafond de 1.500 € par an.
    La formule la + chère (310 €)
    Sans franchise, vous êtes remboursés de 80 % de vos dépenses.
  • AssurO'poil

    La formule la - chère (177 €)
    Cette formule économique permet d'être remboursé en cas d'accident, et pour les dépenses de chirurgie en cas de maladie.
    La formule la + chère (+ de 1000 €)
    Cette formule offre la protection la plus complète. Vous profitez d'un niveau de remboursement de vos frais vétérinaires jusqu'à 100 %, avec seulement 30 € de franchise.


Il existe un forfait dédié à la prévention chez certaines assurances animales.
Ce type de formule, avec celles couvrant à la fois les maladies et les accidents, sont les plus intéressantes financièrement pour les maîtres qui souhaitent une protection santé complète pour leur chien.
Le forfait prévention consiste en une somme que le maître peut utiliser à sa guise, chez le vétérinaire de son choix, et qui est renouvelée chaque année.
Une bonne protection passant par une vaccination, vermifugation, et application d'antiparasitaires régulières, le forfait prévention va permettre de financer l'achat de ces produits de soin et des rappels de vaccins.

Mais ca reste assez cher ! Quant on aime on ne compte pas !!!!