Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Vivre avec son chien   Le chien et la Société   Education   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Comment bien alimenter son chien

Alimentation industrielle ou menu fait maison, la gamelle de votre chien est un élément clé pour sa santé.





Un chien bien nourri vit plus longtemps et en bien meilleure santé.
Une plus grande connaissance de ses besoins nutritionnels permet de lui fournir une alimentation parfaitement adaptée.
Si vous venez d'adopter un chiot, il faut s'informer auprès de la personne qui vous a donné ou vendu ce toutou pour connaître le régime alimentaire qu'il a suivi avec elle.
Il faut ensuite maintenir cette alimentation les premiers jours avant de la faire évoluer.

Les bonnes habitudes :

Pour votre chien, vous êtes le chef de meute, c'est à dire celui qui mange en premier et affirme ainsi son autorité. Le chien aime les rituels, on doit alors lui choisir un endroit tranquille, avec deux gamelles, l'une pour l'eau, l'autre pour la nourriture, et le servir à heures régulières. On peut aussi donner la ration quotidienne en deux repas, mais il faut respecter une certaine quantité journalière.

La cuisine maison :

C'est une bonne solution pour les maîtres désirant s'impliquer ou lorsque le chien est affecté d'une pathologie exigeant un régime particulier. Attention toutefois à éviter les manques ou excés d'éléments vitaux. Un menu idéal comprend une viande, de l'huile (de colza par exemple), des légumes, un peu de riz ou de pâtes, et un complément de vitamines ou de minéraux adaptés.
Par exemple, utiliser des légumes cuits ou crus avec du riz. Carottes, pois chiches écrasés (riches en protéines, fer et calcium), lentilles (bien écrasées aussi, car le chien ne mâche pas et il ne pourrait les digérer).
Vous pouvez également utiliser des légumes en conserve après les avoir bien rincés pour enlever l'excès de sel. Pensez à ajouter deux cuillers à soupe de levure de bière (pour ses vitamines B) et un peu d'huile.
Vous pouvez aussi complémenter son alimentation avec de la prêle en poudre reminéralisante, de l'ortie piquante pour sa teneur en chlorophylle, en fer, calcium et vitamines, de l'ail, fortifiant, antiseptique et excellent vermifuge. Vous pouvez également ajouter de la spiruline en poudre, algue riche en protéines, et du persil, très concentré en fer. Pensez aussi à la taurine, un antioxydant indispensable au chien âgé ou épileptique.
La pâtée peut être préparée en début de semaine, les rations mises au congélateur séparemment et sorties quant nécessaire.

L'alimentation industrielle :

Les boites ou les barquettes offrent une alimentation facile à mastiquer mais favorise le dépôt de tartre sur les dents. Attention aussi à certaines rations qui contiennent jusqu'à 80% d'eau.
Les croquettes sont pratiques et se conservent bien. Dans les deux cas, plus on monte en gamme, plus les ingrédients, notamment les sources de proteïnes, font l'objet d'une sélection rigoureuse. Parmi les produits à bas prix, la composition peut varier et entrainer des troubles passagers sur un chien sensible. De plus, les tendons et farine d'os sont plus présents, ce qui rend les repas moins facilement assimilables.

Attention tout de même, car la législation concernant la fabrication des aliments pour animaux est très laxiste. Les viandes dites foetales et immatures, les viandes "insuffisantes", saigneuses ou fiévreuses, les viandes à lésions musculaires et parasitaires, les viandes polluées par des substances chimiques ou biologiques peuvent entrer dans la composition des croquettes et pâtées.
De plus, l'alimentation canine conventionnelle dégage souvent une odeur désagréable. Cette odeur est due à la graisse pulvérisée directement sur la croquette afin de lui donner un meilleur goût pour le chien.
Cette graisse est constituée de graisses animales, d'huiles rances issues de stocks périmés et de graisses de cuisson éliminées par les restaurants. On y ajoute ensuite des antioxydants afin de stabiliser les graisses et de ralentir leur détérioration. Le plus souvent, les industriels rajoute des colorants, vert pour les légumes, marron pour la viande et jaune pour les céréales ainsi que du sel en excès pour améliorer le goût.

Les restes de repas :

A déconseiller. L'alimentation idéale pour un chien repose sur une quarantaine de nutriments différents, et il y a peu de chances que les restes de votre table les fournissent dans les bonnes proportions. Ce régime déséquilibré risque d'entrainer un surpoids qui épuise le coeur et use de façon précoce les articulations.

Les caresses, c'est aussi un geste de santé :

Attention car l'obésité touche de plus en plus d'animaux de compagnie dans les pays occidentaux. Outre une pesée régulière, un test simple permet de savoir si un chien n'est pas trop dodu : on doit facilement sentir ses côtes en passant les mains bien à plat le long de son thorax.
Voici quelques règles de bon sens qui devraient permettre de maitriser le poids d'un chien :
- Respectez la ration journalière conseillée par le fabricant d'aliment (prendre compte de la taille et de la race du chien).
- Fractionnez la ration quotidienne.
- Effectuez un suivi du poids du chien et comparez-le avec les standards de la race.

Si votre animal est vraiment très, voir trop gros, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui mettra en place avec vous un plan d'action pour permettre à votre animal de retrouver son poids de forme.
Zoobio.fr est un site en ligne qui propose des croquettes bios ou adaptées à votre chien.

Les friandises :

La friandise va renforcer la relation entre le chien et son maître. Son rôle est d'éduquer. Le maître récompense son chien lorsqu'il exécute l'action qui lui a été demandée. Quant le chien est adulte, lui donner une friandise à heure fixe est un moment d'échange qu'il apprécie particulièrement. Mais il faut garder en tête que c'est le maître qui donne la friandise à son chien et non le chien qui la réclame.

En cas d'intoxication, amenez de suite votre chien à un vétérinaire. Ne laissez jamais de médicaments à la portée du chien (et des animaux en général).

  Les aliments nocifs à ne surtout pas donner à votre chien.