Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Vivre avec son chien   Le chien et la Société   Education   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Les chiens guides d'aveugles

Les chiens-guides sont des chiens de travail très bien éduqués.

Ils sont formés pour aider les aveugles à aller à l'école, dans les magasins, dans un jardin dans en ville etc.





Un propriétaire de chien-guide dressé se fera mener à travers une foule et dans des rues animées sans rencontrer d'obstacle.
Les chiens-guides ont une paix d'esprit naturel, se lève au bon moment, aide le trajet d'aveugles etc ... et n'attaquent jamais.

Le chien-guide d'aveugle est un chien de travail, dont la tâche principale est de remplacer les déficiences de son maître.
Ces chiens sont habitués aux gros harnais de guide d'aveugles et autres accessoires contraignants. Ils comprennent parfaitement les ordres comme "venir", "avant", "Stop" ... Ce qui aide l'aveugle a marcher en toute sécurité. Lorsqu'ils sont confrontés à des obstacles ils guident leur maître pour éviter tout danger.

La FFAC, Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles, fut créée en 1972 et reconnue d'utilité publique en 1981.
La FFAC représente en France :

10 écoles de chiens guides d'aveugles.
une Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides d'Aveugles, la ANMCGA.
un centre national d'élevage, le CESECAH, Centre d'Etude, de Sélection et d'Elevage de Chiens guides d'Aveugles et autres Handicapés

La FFAC oeuvre pour qu'un maximum de chiens guides puissent être remis gratuitement aux personnes handicapées visuelles et qui en font la demande.
Mais aussi afin de sensibiliser un large public aux avantages qu'apporte un chien guide et aux actions des écoles, la FFAC a mis en place une campagne de communication autour d'une idée importante : "J'ai gagné en autonomie".

L'histoire du chien guide d'aveugle est très ancienne. Elle remonterait au 18è siècle.
Mais c'est en 1916 que la première école d'éducation fut créée en Allemagne, destinée aux aveugles de guerre.
En effet, lors de cette première guerre mondiale, des milliers de soldats revenaient du combat en ayant perdu la vue à cause des gaz toxiques utilisés lors des affrontements.
A ce moment là, le chien d'un médecin militaire allemand se mit à guider un soldat, aveugle de guerre, au sein d'un hopital allemand. C'était un Berger, qui prennait spontanément soin du patient aveugle, et l'aidait lors de ses déplacements.
Alors le médecin mit au point un dressage adapté et ouvrit la première école de chiens guides en 1916, à Oldenburg, en Allemagne. L'école multiplia ses centres dans tout le pays.
Mais en 1926 tout prit fin car les chiens étaient dressés un peu trop durement et les maîtres s'en plaignaient.

En 1931, on réutilisa des chiens guides en Grande Bretagne, puis en 1939 aux Etats Unis.

C'est en 1951 qu'en France, Paul Corteville, un dresseur de chiens policiers, décide de dresser un chien pour guider un soldat ayant perdu la vue à la guerre.
En 1952, il remettra Dicky, un berger allemand, à Monsieur Blin, non-voyant. Ce sera le premier chien guide d'aveugle pour civil en France.
En 1958, l'association Chiens Guides d'Aveugles fut crée. En 1999, l'association prend le nom de : Chiens guides d'aveugles - Centres Paul Corteville.

Aujourd'hui, un chien guide doit apprendre beaucoup de consignes, et il y en a plus de 50 ! Ce qu'un chien-guide doit savoir :
  • Reconnaître sa droite et sa gauche.
  • Répondre aux ordres d'obéissance de base et de direction.
  • Se placer devant un passage piétons.
  • Signaler les bordures de trottoirs.
  • Indiquer un escalier et sécuriser la montée ou la descente.
  • Trouver une porte, un arrêt de bus etc.
  • Mémoriser plusieurs parcours.
  • Désobéir aux ordres en cas de danger.


  L'origine du chien-guide