Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Chiens "retrievers" ou rapporteurs

Comme leur nom l'indique, ces chiens recherchent, trouvent et rapportent le gibier à leur maître.





Ils jouent un rôle excessivement important dans la chasse de la sauvagine, alors qu'ils récupèrent d'innombrables canards ou oies blessées. Les rapporteurs ou leveurs de gibier, broussailleurs et chiens d'eau, appartiennent au groupe 8.

Le Labrador Retriever

C'est un chien musclé, d'endurance et très actif. Son pelage d'un noir de jais ou fauve est tellement fourni que l'eau y coule en surface sans y pénétrer d'aucune façon. Il n'est pas originaire du Labrador, mais de Terre-Neuve. Importé en Angleterre par des pêcheurs, c'est à ce pays qu'il doit son nom actuel. Chien nageur par excellence, rapporteur fidèle il fait l'orgueil de tout maître-chasseur.

Le Golden Retriever

De tous les retrievers, c'est le plus habile pour récupérer le gibier tué et perdu. Ce chien est un descendant du Terre-Neuve, même s'il porte pour nom "golden". Il possède un poil serré, ce qui lui permet de bien flotter lors de ses baignades pour rapporter les oiseaux abattus. Son poil peut parfois être clair. Sa sagesse et son équilibre proviendraient du fait qu'il possède à la fois du sang du setter irlandais et du sang du bloodhaound. C'est un chien harmonieusement bâti, vivant et puissant. Ses mouvements sont solides, aisés, même au plus fort de son travail.

Le Retriever de la baie de Chesapeake

Ce chien essentiellement américain proviendrait de l'accouplement de chiens des États-Unis et de Terre-Neuve rescapés du naufrage d'un vaisseau anglais échoué sur la côte du Maryland en 1870. Son nom lui vient de la baie Chesapeake, à New York, où il s'est acclimaté et est ainsi devenu le complément de la chasse aux canards. On prétend qu'un bon chesapeake pourrait rapporter jusqu'à 100 canards quotidiennement. Sa fourrure est imperméable, son poil extérieur est huileux et rugueux. Il est brun foncé ou roux clair.

Le cocker Américain

Le nom de cocker lui vient de l'utilisation qu'on en faisait pour lever la bécasse ou "wood cock". Aujourd'hui, grâce à son tempérament pacifique et joyeux, il s'est transformé en fidèle compagnon des enfants – en un complément vivant du foyer moderne. Ce chien me semble aussi important participant aux expositions canines.
Il est robuste; ses poils sont longs et souples, plus particulièrement aux oreilles, sous la poitrine, les pattes et l'abdomen. Il peut avoir une livrée de noir, de roux, de beige, et même combiner l'une de ces couleurs au blanc. Ce sont ses yeux qui attirent particulièrement l'attention, à cause de l'intelligence et de la grande douceur qu'on y découvre. S'il est tellement populaire, c'est tout simplement qu'il est affectueux, aime le jeu et peut facilement être dressé.

Le cocker Anglais

Il est plein de vie, aime tout aussi bien jouer que chasser. On ignore ses origines. Sa robe est unie et soyeuse, jamais raide, avec des franges, pas trop abondantes et légèrement bouclées. Son aspect général est celui d'un bon chien de chasse alerte et gai. Les yeux réflètent l'intelligence et la gentillesse, ils sont éveillés, brillants et joyeux.

Springer Anglais

Son nom de "springer" provient du mot anglais "spring" ou surprendre. On l'utilise surtout pour faire lever le gibier des endroits où il se dissimule. En plus d'être bon compagnon de chasse, pour la maison il est aimable et gai. Son pelage est ondulé, suffisamment épais pour le protéger du froid et des ronces, tout en étant à l'épreuve de l'eau. Sa robe est noire et blanche, brune et blanche, noire et rousse, ou blanche et rousse.

Le Chien d'eau Portugais

Le barbet