Adoption   Education   Alimentation   Santé   Les races   Vivre avec son chien   Décripter son chien   Chien et Société   Rubriques utiles

Les chiens sauveteurs

Ces chiens disposent de facultés sensitives, olfactives, auditives et répressives bien plus développé que l'homme. Les talents de ces chiens sont donc employés pour localiser et sauver des vies.

 



Le chien peut participer à différents types de sauvetages, et cela nécessite une formation spécifique et un travail d'équipe entre le maître et son chien. Avalanches, séismes, inondations etc. dans ces situations dramatiques, les chiens sauveteurs apportent leur soutien à de nombreux professionnels.

Des aptitudes naturelles et une formation rigoureuse sont requises afin de guider le chien dans la recherche de personnes disparues, dans la recherche de produits stupéfiants ou d'explosifs, utiliser la capacité dissuasive extraordinaire du chien pour défendre un périmètre ou faciliter une interpellation difficile.

Les chiens sauveteurs :

Pour retrouver les personnes ensevelies, les chiens utilisent l'odeur de ces personnes. Ils cherchent, grattent et aboient dès qu'ils sentent leur présence sous les décombres ou la neige.

Aprés un tremblement de terre, le chien est le moyen le plus rapide et le plus sûr pour retrouver des survivants.

Un chien d'avalanche fouille en 2 heures autant de surface qu'une vingtaine de pisteurs pendant toute une journée.

En France, il existe 140 équipes cynotechniques spécialisées dans la recherche de victimes d'avalanches. Trop lourds, les Saint-Bernards ont cédé leur place aux bergers allemands.

Les bergers allemands possèdent des qualités physiques exceptionnelles, ainsi qu'une parfaite endurance sur la terre comme dans l'eau. Certains animaux suivent une formation cyno-aquatique, comme le Terre Neuve. Son pelage dense posséde deux avantages : il permet à la victime secourue de s'y raccrocher, et les micro-bulles qui se forment entre les couches de ses poils font un effet "bouée".

Les chiens de sauvetage aquatique :

Une race est particulièrement adaptée pour le sauvetage en mer, le Terre Neuve. Le chien doit être robuste et habitué au milieu aquatique car ce type de sauvetage est très éprouvant pour l'animal. Le terre-neuve peut ramener à bon port une victime ou même un bateau. Ce chien qui peut peser 80 kg est capable de tirer vingt fois son propre poids.

Les chiens policiers ou chiens de détection :

La recherche de drogues ou d'explosives demande un odorat très développé. Aujourd'hui, l'odorat canin peut même démasquer la présence d'un ou plusieurs malfaiteurs quant les policiers ne peuvent aller dans une zone dangereuse et très découverte. En Angleterre, les policiers ont mis au point un programme de sécurité unique au monde : des chiens policiers équipés d'une caméra miniature munie de capteurs infra-rouges.

Le chien a deux buts :
Malgré un entraînement certain, cette mission n'est pas sans danger, car le chien est ralentit par son gilet pare-balles. Lourd de 4 kg, il ralentit énormément sa vitesse et son agilité.

Cela demande des années d'apprentissage :

Avant de commencer le dressage, le chien doit savoir obéir aux ordres de son maître, avoir des notions de pistage et de rapport. Il est aussi très important de faire faire au chien un baptême de l'air en hélicoptère, pour évaluer ses réactions.

La partie la plus importante du programme de dressage est celle où l'on apprend au chien à gratter à l'endroit précis où il a décelé une odeur. Afin d'identifier les odeurs, le chien ne doit pas être distrait par d'autres odeurs que celles de sa cible. Le bruit, souvent présent dans de telles situations, ne doit pas le déstabiliser.

Le chiot est entraîné très tôt. Dès son plus jeune âge, il doit faire la relation entre la découverte d'un objet et la joie de son maître. Pour cela, le principe de dressage est simple : le chien doit faire la relation entre une odeur et un objet qu'il considère comme son jouet. S'il veut jouer avec, il doit prévenir son maître. L'objet sera de plus en plus caché, voir inaccessible.

Dès les premiers jours de stage, le chien est mis en situation. Le moniteur enseveli son propre maître sous 1 métre de neige environ. Le maître doit inciter son chien à le retrouver. Tout au long de l'apprentissage, le niveau de difficulté va augmenter.

L'animal doit apprendre à signaler la découverte d'un objet pendant un temps assez long par des aboiements, des gémissements, des grattages etc. Ces manifestations vont permettre au maître de comprendre son chien. Le chien doit d'abord planter son museau dans la neige pour localiser l'odeur, puis il doit aboyer et gratter le sol énergiquement. Pendant ce temps, le maître encourrage son chien. Afin que les sauveteurs puissent débloquer la neige, le maître éloigne son chien en le félicitant. Puis, une fois le trou agrandi, le chien replonge pour indiquer la direction dans laquelle la victime est ensevelie.

Pendant 12 à 18 mois, le chien devra aussi apprendre à se faufiler dans des passages étroits, à agir sans nervosité, à être autonome tout en obéissant.

Les races majoritairement utilisées sont :







Chiens guides d'aveugles Chiens d'aide aux handicapés
Chiens de sauvetages et de secours Chiens de bergers
Chiens de traineaux Chiens de chasse
Chiens terriers Chiens courants
Chiens d'arrêt Chiens retrievers ou rapporteurs
Chiens truffier Chiens de type primitif