Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Vivre avec son chien   Le chien et la Société   Education   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Votre chien fugue ? Petits conseils :

Pour tous les maîtres qui ont en marre de courrire derrière leur chien !

Aujourd'hui, grâce aux réseaux sociaux, des centaines de maîtres ont pû retrouvé leur chien qui avaient tout mis en oeuvre pour retrouver leur toutou.
Mais force est de constater que cette situation est malheureusement trés fréquente !

Mais pourquoi ?

Les raisons qui poussent un chien à fuguer sont diverses et variées (mâle attiré par une femelle en chaleur, manque de surveillance juste de quelques minutes, une porte restée ouverte, envie de courir après un mulot etc.).
Mais il est difficile de maîtriser les portes ouvertes avec les entrées ou sorties dans la maison, pour la poubelle, pour décharger le coffre de la voiture garée devant, pour voir le courrier dans la boîte aux lettres etc. Autant de moments où votre chien peut s'échapper en profitant de votre inattention.
Et en 2 minutes vous ne savez déjà plus le localiser !

De même lors d'une ballade, si vous croisez un autre chien et si votre chien est mal dressé ou apeuré, il va se débattre et vous échapper. Le harnais maintient mieux le chien qu'un simple collier mais vous seriez surpris de voir toutes les contorsions que votre chien peut faire pour arriver à se libérer !

Le risque est aussi présent quant votre chien est en liberté. Une odeur, un bruit, et il se lance à la poursuite d'un animal sauvage (chevreuil, sanglier, etc.) ou prend peur suite à un bruit inhabituel (comme un coup de fusil pendant la saison de la chasse ou un pétard lancé par des jeunes en balade).

Même à la maison, dans votre jardin pourtant clôturé, votre chien peut s'échapper : un chat qui passe et le nargue, un autre chien derrière la barriére et vous découvrirez que votre toutou est très alerte quant il s'agit de sortir du jardin !
Il convient donc de chercher les motifs qui l'incitent à partir de la maison. S'il fugue et qu'il revient, ne le grondez pas. Le chien va associer la notion de "retour" à celle de "punition", au risque de ne plus vouloir revenir du tout.

Quelques trucs pour anticiper la fugue :

Lors des ballades, prenez lui une laisse de plusieurs métres qui vous permettra de lâcher du mou sans totalement le détacher !
Travaillez surtout le rappel pour maîtriser votre chien si vous choisissez de le laisser détaché. Cela évitera une confrontation inutile avec d'autres chiens.
Les chemins de randonnés balisés, les forêts et les plages sont des lieux particuliérement fréquentés par les maîtres et leurs chiens.
L'idéal est de suivre quelques cours dans un club d'éducation canine et de faire quotidiennement des balades avec toutou. Cela a un double intérêt : sociabiliser et renforcer les liens avec votre lui.

A la maison , pour protéger votre chien, pensez à verrouiller l'accés à votre propriété. Attention aux portails qui s'ouvrent à distance : Sur de nombreuses marques, il est super simple d'atteindre le loquet et d'ouvrir le portail. Des individus mal intentionnés ou même toutou en manque de promenade pourraient en profiter.
Lorsque vous vous apprêtez à sortir de votre domicile, surveillez bien derriére vous. Vérifiez où se trouve votre chien avant de sortir et fermez la porte.

Depuis 1999, qu'ils soient vendus ou cédés gratuitement, la loi impose l'identification des chiens et des chats. Libre à vous donc de choisir entre le tatouage et le transpondeur (puce électronique) et d'accrocher une médaille avec vos coordonnées au collier de votre chien. Cette dernière précaution vous aidera à le retrouver plus facilement en cas de fugue ou de perte.