accueil Kelchien   Adoption   Education   Alimentation   Santé   Les races   Vivre avec son chien   Décripter son chien   Chien et Société

Le printemps arrive, attention à certains dangers qu'il amène pour votre chien

Le printemps arrive, attention à certains dangers qu'il amène pour votre chien

La fin de l'hiver est souvent synonyme pour nos chiens de plus longues promenades. Mais avec le retour du printemps arrivent aussi de nouveaux dangers pour eux.

Voici le retour des beaux jours, et avec eux celui des balades dans la campagne avec son chien. Mais attention, maladies, allergies, parasites ... peuvent franchement gâcher la fête. Pour préserver la santé de votre chien, il est nécessaire de bien connaître ses dangers pour savoir comment l'en protéger ou bien comment agir s'il est trop tard. Nous avons réuni pour vous les points essentiels sur lesquels vous devez être prudents pour permettre à votre toutou de profiter pleinement de cette saison.

Les chenilles processionnaires sont le danger n°1 du printemps pour nos chiens

Avec les premiers beaux jours du printemps arrivent également les chenilles processionnaires. Ce sont des insectes que l'on retrouve principalement dans le sud de la France, mais de plus en plus dans des régions plus au Nord. Les nids de chenilles processionnaires se trouvent sur des pins ou à proximité. Les poils qui recouvrent leur corps sont très urticants et peuvent provoquer de graves lésions au niveau de la truffe ou de la langue de votre chien. Si une infection de la langue due aux chenilles processionnaires n'est pas traitée à temps ...

Attention aux épillets

Un épillet (ou espigaou) est une graine de graminée sauvage : voyageurs, folle avoine.... On le trouve généralement dans les hautes herbes, comme sur les pelouses, les talus, les champs. Si votre chien passe à côté d'un épillet séché, il peut s'accrocher à ses poils.

Attention aux chocolats de Pâques, toxiques pour votre chien

Comme à Noël, Pâques est l'occasion de célébrations qui amènent sur votre table de nombreux aliments toxiques pour le chien. Le chocolat fait partie des plus dangereux.

Tiques et puces : le risque est maximal au printemps et à l'automne, mais il est présent toute l'année

Les puces et les tiques sont à surveiller toute l'année mais le retour des températures douces favorise leur prolifération. Une seule puce sur votre chien peut pondre jusqu'à 50 oeufs par jour. Cela entraîne des démangeaisons qui sont, non seulement inconfortables, mais aussi potentiellement dangereuses car votre animal de compagnie peut se blesser à force de se gratter. Les puces peuvent également être porteuses de larves et transmettre des vers à votre chien. Pensez à bien le vermifuger en plus de le traiter contre les puces. Les tiques sont plus rares mais aussi plus dangereuses pour votre chien.

Les vipères

Si votre compagnon à quatre pattes s'est fait mordre par un serpent, que devez-vous faire ?
Un chien se fait mordre la plupart du temps au niveau du museau. Il ne faut surtout pas paniquer car votre chien en fera de même, et s'il stresse, son débit sanguin s'accélérera et le poison se propagera plus rapidement.
Réagissez très vite et allez à la clinique vétérinaire. Mais l'urgence, avant de courrir chez le vétérinaire, est de refroidir la zone mordue. Prenez tout ce qui vous tombe sous la main : glaçons, compresses (ou même votre tee-shirt !) imbibées d'eau glacée. Le froid diminue la douleur et limite la diffusion du venin. Pensez à désinfecter la plaie, sans utiliser de l'éther ou de l'alcool car ils accélèrent le débit de la circulation sanguine. Utilisez de la bétadine, c'est ce qu'il y a de mieux. Et puis, surtout, oubliez les sérums antivenimeux pour humains et les techniques qui consistent à apposer un garrot, aspirer le venin ou inciser la blessure. C'est inutile et même néfaste. Gardez à l'esprit que vous devez réagir très vite pour emmener votre chien à la clinique vétérinaire. Sa survie en dépend. Enfin, ultime conseil : si vous avez un jardin, tondez régulièrement votre pelouse. Ça n'empêchera pas les vipères de venir mais, au moins, vous les verrez !

Comme les humains, les chiens peuvent souffrir d'allergie saisonnière

Une allergie chez le chien se manifeste par des léchages excessifs, des grattages inhabituels et une perte de poils importante. Si l'un de ces signes apparaît, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire, des traitements antihistaminiques adaptés aux chiens existent.
Si en plus des symptômes cités précédemment, votre chien a des croûtes, en particulier au niveau de la tête, alors il est possible qu'il souffre de dermatite atopique. Cette allergie chronique est une réaction à la poussière, aux acariens, au pollen ou bien à un élément de son alimentation. La dermatite atopique touche 10 à 15% des chiens et en particulier certaines races comme le Boxer, le Dalmatien ou le Shar-Peï.

La leishmaniose, une maladie potentiellement mortelle pour le chien

La leishmaniose est une maladie grave transmise par un parasite. Elle peut toucher les chiens mais aussi les humains. Ses conséquences ont beau être potentiellement dramatiques, la leishmaniose fait partie des maladies du chien que vous pouvez facilement éviter.
La maladie se transmet via la piqûre d'un insecte appelé phlébotome. Ce moucheron, vecteur de la maladie, sévit du mois d'avril au mois d'octobre, en se nourrissant du sang des animaux et de l'homme. En piquant, le phlébotome dépose des parasites sur la peau, qui peuvent ensuite atteindre les globules blancs du chien et donc ses organes en passant par la lésion provoquée par la piqûre. La maladie est particulièrement difficile à diagnostiquer car sa période d'incubation peut durer jusqu'à plusieurs années. Une fois la maladie contractée, on observe une évolution plus ou moins rapide avec des symptômes cutanés. Si elle se déclare, il sera possible de traiter les symptômes (alopécie, amaigrissement, problèmes de peau etc.), mais il n'existe pas de traitement pour éliminer la maladie elle-même. Si elle n'est pas traitée, la leishmaniose est mortelle pour le chien. Pour éviter cela, il existe un vaccin depuis 2011. Vous pouvez aussi trouver des répulsifs anti-phlébotomes. De plus, évitez de laisser votre chien à l'extérieur la nuit car c'est à ce moment-là qu'ils piquent.

Produits d'entretien et plantes toxiques pour les chiens, attention à votre jardin

Le printemps est la période de retour au jardin et s'il est un terrain de jeu idéal pour votre chien, il peut aussi représenter un danger. Certaines plantes sont, par exemple, fortement toxiques pour les chiens. Parmi elles on retrouve l'oreille d'éléphant, les tulipes, le ficus, le muguet, le dieffenbachia, les liliacées, les jonquilles, le rhododendron, le Laurier-rose, le cyclamen, l'arbre de jade.
En cas d'ingestion d'une de ces plantes, votre chien va souffrir d'une intoxication et se mettre à vomir, avoir la diarrhée, potentiellement être irrité au niveau de la gueule. Une intoxication grave peut entraîner une insuffisance cardiaque, voire le coma. Il est donc urgent de contacter votre vétérinaire si votre chien mange une plante toxique.
Attention également aux produits utilisés pour l'entretien du jardin. Les désherbants, les anti-mousses, les insecticidesles et les anti-limaces sont fortement toxiques. Ne laissez donc pas votre chien s'approcher de vos plantes, même non-toxiques à l'origine, si vous venez d'utiliser l'un de ces produits. Attention particulièrement à l'anti-limace car son goût sucré attire les chiens.

Ne laissez pas votre chien jouer avec des crapauds

Le printemps est la saison de reproduction des crapauds, ils se déplacent alors près des routes et des chemins pour regagner un point d'eau où s'accoupler. Un chien curieux pourrait être tenté de jouer avec un crapaud s'il en croise un lors de sa balade. Cependant, le corps des crapauds sécrète du venin pour se défendre. Si votre chien en attrape un, il risque une intoxication grave, car le venin au contact des muqueuses de sa gueule peut alors toucher le coeur et de le système nerveux en passant par le sang. Les symptômes sont les mêmes que ceux d'une intoxication aux plantes. En cas d'accident, rincez la bouche de votre chien et contactez votre vétérinaire.

Les dossiers des bons maîtres

Les plus récents :
A lire :
Des infos en plus ?
  • Les chefs d'état et leurs chiens : les présidents américains ont eu des chiens depuis John Adams, le premier président des États-Unis élu en 1800. En France, cette vieille tradition remonte à ...
  • Les stars et leurs chiens : retrouver tous les chiens qui on était connu, longtemps, pas longtemps et un peu partout dans le monde.
  • Rintintin et Rusty, Belle et Sébastien, Lassie, Boule et Bill, leurs aventures ont captivé des générations de petits et de grands. Rappelez vous ...