Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Vivre avec son chien   Le chien et la Société   Education   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Votre toutou est-il prédisposé à certaines maladies ?

 



Si les virus et bactéries touchent tous les chiens avec une même probabilité, beaucoup de maladies du chien sont d'origine génétique. Ces affections peuvent énormément varier d'une race a l'autre (prédisposition raciale).
A savoir que prédisposition raciale ne veut pas dire pour autant maladie héréditaire mais n'exclue pas cette possibilité.

Les articulations

Plusieurs races de chiens sont concernées par la dysplasie de la hanche, cette dernière se manifestant avec plus ou moins d'intensité et à des âges différents selon le chien concerné.

Plusieurs petites races telles que le jack russel et le yorkshire terrier présentent des anomalies articulaires dès la naissance. Il s'agit le plus souvent de la rotule qui a tendance à se luxer.

Côté grandes races, les anomalies congénitales héréditaires sont fréquentes. Elles induisent de l'arthrose dans l'articulation, parfois chez de très jeunes chiens. Ainsi, le berger allemand, labrador et rottweiller ont plus de chance de développer des problèmes de hanches.
Chez les bouviers bernois, goldens retrievers et rottweilers, ont rencontre plus souvent des lésions du coude.
Les teckels ont quant à eux un dos fragile et la hernie discale est plus commune dans cette race que chez d'autres chiens.

La peau

Les races de chiens à peau sensible comme les bouledogues anglais et Shar Peï présentent d'imposants plis cutanés au creux desquels s'installe de l'humidité. Ces plis sont dès lors parfois le siège d'inflammation et d'infection.
Enfin les bouledogues français, westies et shi tzus font partie des races plus souvent atteintes par des démangeaisons cutanées d'origine inconnue regroupées sous le vocable de "dermatite atopique".

Des chercheurs canadiens ont montré que 49% de tous les calculs urinaires analysés sont observés dans seulement 5 races canines :
Il s'agit du schnauzer nain, du bichon frisé, du shih tzu, du lhassa apso et du yorkshire terrier.
Si on ajoute d'autres races de petite taille (caniche, jack russell, carlin : ...), ce pourcentage peut atteindre 60% !

L'audition

Les chiens à oreilles tombantes tels que les cockers, développent plus facilement des otites que les races à conduit auditif plus aéré.

Difficultés respiratoires

Les chiens à face courte (bouledogues, carlin ...) sont connus pour leur ronflement parfois permanent.
Ce qui peut entrainer des problèmes de santé en fonction de leur intensité. En effet, dans ces races, les diamètres des narines et de la trachée sont souvent rétrécis, ce qui gène le passage de l'air.
En outre, le prolongement mou du palais (appelé voile du palais) est souvent trop long : son extrémité vibre anormalement lors du passage de l'air et empêche sa bonne circulation.
Un halètement excessif lors d'énervement ou de chaleur intense peut exacerber le problème de mauvaise circulation de l'air et compromettre la respiration de l'animal.
Dans certains cas, une opération chirurgicale est nécessaire pour permettre au chien de respirer normalement.

Le cancer

Malheureusement, comme les humains, les chiens sont aussi victimes de cancers.
  • Le Boxer : Il est particulièrement sensible aux mastocytomes, une forme de tumeur cutanée maligne qui touche le derme et le tissu sous-cutané. Dans la majorité des cas, cette forme de cancer peut être traitée si elle est détectée à temps.
  • Le Golden Retriever : Il n'est malheureusement pas épargnée non plus. Près de 60% des Golden Retrievers souffrent au cours de leur vie d'un cancer, souvent un hémangiosarcome ou un lymphome. Les mâles sont plus souvent touchés que les femelles.
  • Le Bouvier Bernois : Plus de la moitié des Bouviers Bernois contractent un cancer au cours de leur vie, et près de 50% y succomberont. Ces grands chiens ont besoin de beaucoup d'exercice et d'activité physique pour rester en bonne santé et pouvoir vivre le plus longtemps possible.
  • Le Berger Allemand : Ils sont l'une des principales races touchées par les cancers. L'un des types les plus fréquents est appelé hémangiosarcome, une tumeur qui touche en majorité la peau, la rate ou le foie. Ce type de cancer n'existe que chez les chiens et les chats.
  • Le Rottweiler : De nombreux Rottweilers seront, au cours de leur vie, touchés par un ostéosarcosme, un type de cancer osseux extrêmement agressif. La progression étant très rapide, il est primordial de le détecter très rapidement, pour augmenter au maximum leur chance de survie.


Il est important de s'assurer régulièrement de la bonne santé de votre chien, et de vérifier qu'ils ne présentent pas de grosseurs au niveau de la peau et des organes sensibles. Et en cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter un vétérinaire.
On recense actuellement plus de 350 maladies d'origine génétique chez le chien de race pure.
L'évaluation précoce de ces troubles et affections par votre vétérinaire est indispensable afin d'anticiper une dégradation de l'état de votre toutou.

Les principales maladies en fonction des races

Basset artésien : déficit immunitaire, affection oculaire, otite.
Bichon frisé : luxation des rotules, prognathisme, epilepsie, luxation de la patelle, cataracte, tendance à l'obésité, otite.
Bichon maltais : luxation patelle, épilepsie, cataracte, otite.
Bobtail : dysplasie de la hanche, affections oculaires.
Border collie : dysplasie de la hanche, affections oculaires, troubles du comportement lié à l'accumulation de lipofuscine dans le système nerveux.
Bouledogue français : affections oculaire, respiratoire, problèmes vertébraux, mise bas difficile.
Cavalier king charles : pathologie cardiaque, affections oculaires, otite.
Caniche royal : dysplasie de la hanche, atrophie progressive de la rétine.
Caniche moyen : épilepsie, luxation de la rotule, atrophie progressive de la rétine, épilepsie, luxation de la rotule, atrophie progressive de la rétine.
Cocker américain : otite, atrophie rétinienne, dysplasie de la hanche.
Cocker anglais : otite, atrophie rétinienne.
Carlin : affection oculaire et respiratoire, mise bas difficile, pyodermite des plis.
Colley à poils longs : affections oculaires, dysplasie de la hanche, troubles auditifs.
Dalmatien : calculs d'acide urique, surdité congénitale.
Epagneul breton : affections oculaires ou auriculaires.
Fox Terrier : problèmes vertébraux, affection cardiaque, affections oculaires, perte d'équilibre, mégaoesophage.
Jack russel : affections oculaires, otite, luxation des rotules, troubles locomoteurs.
Golden retriever : dysplasie de la hanche, affections oculaires, affections dermatologiques, épilepsie, myopathie dystrophique, sténose aortique.
Husky sibérien : dysplasie de la hanche, problèmes dermatologiques, lupus érythémateux disséminé, diarrhées.
Lhassa-apso : affections oculaires, luxation des rotules, Néphropathie juvénile, diabète insipide rénal.
Montagne des pyrénées : dysplasie de la hanche et du coude, affections oculaires, hémophilie.
Labrador retriever : dysplasie de la hanche et du coude, affections oculaires, obésité, ectopie urétrale, myopathie, épilepsie.
Rottweiller : dysplasie de la hanche et du coude, affections oculaires, dystrophie musculaire.
Setter Irlandais : dysplasie de la hanche et du coude, torsion de l'estomac, affections oculaires, épilepsie, surdité, problèmes dermatologiques.
Teckel à poils durs : problèmes vertébraux, obésité, diabète, affections oculaires.
Teckel à poils longs : problèmes vertébraux, obésité, diabète, affections oculaires.
Terre neuve : dysplasie de la hanche, affections cardiaques, affections urinaires (calculs de cystine), affections oculaires.
Welsh terrier : allergies, arthrose, anémie par troubles enzymatiques.
Yorkshire terrier : affections oculaires, persistance du canal artériel, problèmes vertébraux et locomoteurs.