Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Vous partez en vacances avec votre toutou ?

Pour que tout se passe pour le mieux possible, pour toutou comme pour vous, voici quelques précautions à prendre, avant et pendant votre séjour.

Voyager avec son chien n'est pas si compliqué. Avant tout, vérifiez que les chiens sont bien acceptés sur votre lieu d'hébergement, et sur les plages ou vous irez.
Renseignez-vous auprès de la mairie de votre lieu de vacances.
Vérifiez bien que votre numéro de téléphone avec lequel vous êtes joignable est bien celui qui est enregistré sur la carte d'identification de votre chien (tatouage ou puce électronique).
Si ce n'est pas le cas, faites les démarches auprès de votre vétérinaire.
Avant le départ, pensez à prendre le carnet de vaccination de votre chien, ses médicaments s'il en a, le numéro de téléphone de votre vétérinaire, ainsi que celui d'un vétérinaire proche de votre lieu de vacances, et une petite trousse à pharmacie en cas d'urgence.

Avant le départ :

Les formalités obligatoires :

Depuis 1999, la puce électronique ou le tatouage sont obligatoires pour les chiens et les chats nés cette année. L'animal est alors enregistré au Fichier national canin ou félin : 01.49.37.54.54 pour les chiens, 01.55.01.08.08 pour les chats. Les chiens ou chats doivent aussi être vaccinés pour leur protection et celle des autres. Tous ces renseignements sont sur le carnet de santé.

Les assurances :

Vous avez un chien dit "dangereux", vous devez prévenir votre assureur de la présence de votre chien en vacances avec vous. Si vous le faite garder, c'est au Dog-sitter de faire le nécessaire auprès de son assureur.

Partir où ? :
Découvrez les lieux, gîtes, camping, hotels, chambres d'hôtes, et plages répertoriés par la fondation 30 millions d'amis qui accueillent les animaux.

Pour les voyages à l'étranger :

Les chiens et les chats doivent posséder leur propre passeport pour voyager en Europe. C'est le document vétérinaire qui certifie, en autre, que la vaccination contre la rage a bien été faite sur votre animal. Mais attention, d'autres pays sont plus exigeants concernant la vaccination et les traitements anti-parasitaires. Renseignez vous.

Pendant le voyage :

Le transport du chien aller/retour, mais aussi le confort sur place, n'est pas toujours une chose facile pour le chien s'il n'y est pas habitué.
Pour que tout se passe pour le mieux, voici quelques conseils :

En avion ou en bateau :

Sachez que chaque compagnie a ses propres règles concernant le transport des animaux domestiques.
Selon la taille de votre chien et le règlement de la compagnie aérienne ou marine à ce sujet, votre chien devra voyager en cabine ou en soute. Dans tous les cas vous devrez disposer d'une caisse de transport adaptée, et qui répond à des normes précises.
En règle générale, les petits animaux de moins de 4 Kg voyagent avec vous dans la cabine et dans un sac. Les plus gros voyageront dans la soute, dans une cage louée ou achetée par le maître.

En train :

Les chiens sont acceptés dans les trains, à condition qu'aucun voyageur ne s'y oppose.
Ils doivent être tenus en laisse et vous devez avoir une muselière à portée de main. Si l'un des voyageurs l'exige, vous devrez vous déplacer et/ou votre chien devra être muselé.
Pour un animal de moins de moins de 6 Kg, vous devrez payer dans les 5 €. Les plus gros chiens paieront 50% d'un billet de seconde classe, même s'il voyage en première classe !
Mais ils devront obligatoirement être tenus en laisse, et suivant la race du chien, porter une muselière. Et surtout, rester à côté de vous, et pas sur 1 siége !

En voiture :

Pour éviter que le chien ne se mette en danger, voir les passagers et le conducteur en cas d'accident, ou qu'il provoque un accident, il est indispensable qu'il ne soit pas libre de bouger à volonté dans la voiture.
Selon la taille de votre chien et votre véhicule, vous pourrez le placer dans le coffre ou sur la banquette arrière avec une barrière ou un filet de séparation, ou de le mettre dans une caisse de transport adaptée à sa taille, ou encore de l'attacher à la ceinture de sécurité à l'aide d'un harnais conçu pour cela (si c'est un grand chien !).
Veillez à faire des pauses pour que votre toutou puisse boire et se dégourdir les pattes régulièrement.
Les chiens ne transpirent pas comme nous, et sont donc très sensibles à la chaleur : il est donc conseillé de voyager de nuit, ou dans une voiture climatisée.
Ne laissez jamais votre chien dans la voiture au soleil, même pour quelques minutes : un coup de chaleur est très vite arrivé ! Pensez à faire une pause toutes les 2 heures et n'oubliez pas une gamelle d'eau fraiche.
Quel que soit votre moyen de transport, sachez que des médicaments classiques ou homéopathiques existent, pour faciliter le voyage en tranquillisant le chien et/ou en limitant les nausées et vomissements : parlez-en à votre vétérinaire !

Sur place :

Les ballades :

Si votre chien manque d'exercice, ne passez pas trop vite des sorties rapides faites pendant l'année aux longues promenades. Les balades devront être plus courtes au début, puis rallongées progressivement.

Les grosses chaleures :

Eviter les sorties aux heures les plus chaudes, ou les longs séjours dans la voiture, même les fenêtres ouvertes, quant il y a trop de soleil. Et toujours penser à la gamelle d'eau fraiche à proximité.

En cas de fugue :

Pensez à prévenir immédiatement le Fichier national canin ou félin (01.49.37.54.54 pour les chiens, 01.55.01.08.08 pour les chats). Faire de même avec la mairie, les fourrières, refuges, vétérinaires et commissariats les plus proches. Pensez aussi à faire des affiches que vous pouvez mettre chez les commerçants.

Attention, les parasites sont nombreux à la belle saison.

Pensez donc à traiter régulièrement votre chien contre les puces, les tiques et les aoûtats. Un traitement avant le départ est obligatoire car il n'agit pas avant 48h, et il devra être renouvelé pendant les vacances toutes les 3 semaines.

  En été, attention aux épillets !
L'été, les épillets (ou "espigaou") sont également nombreux. Ces petits graines s'enfoncent sous la peau ou pénètrent par les orifices naturels. Les principales zones à risque chez le chien sont les espaces interdigités, les oreilles, le nez et les yeux. La seule prévention possible consiste en l'inspection rapprochée de votre chien après chaque retour de promenade.

Si vous voyagez dans le sud de la France ou autour de la méditerranée, assurez-vous que votre médicament anti-parasitaire agit contre les phlébotomes.
Ce sont des moustiques qui transmettent la leishmaniose, une maladie recencée comme grave.

Une fois encore, attention aux coups de chaleurs ...(respiration rapide avec halètement, votre chien va baver et aura l'air hagard voir hébété).

Si la température augmente encore, des convulsions et un coma s'installent. L'évolution peut être fatale en quelques minutes.
Laissez donc la possibilité à votre toutou de se reposer régulièrement à l'ombre et laissez-lui de l'eau fraîche à disposition en permanence. Attention même une voiture à l'ombre et vitre entrouverte peut vite se révéler une chaudière et mettre en péril la vie de votre animal. En cas de coup de chaleur, le vétérinaire recommande d'asperger d'eau froide toutou pour le refroidir et de l'envoyer d'urgence chez le véto le plus proche.

Pendant que vous serez sur la plage, ne laissez pas votre chien boire l'eau de mer, il risquerait de souffrir de diarrhée.
Et sable et sel peuvent crééer des irritations de la peau. Un shampooing quotidien n'est pas nécessaire, et peut même être néfaste, en revanche, un rinçage à l'eau claire est indispensable après chaque baignade, ou même après une promenade sur la plage.

Et si l'animal n'est pas du voyage ?

Petit guide sur les différents modes de garde des toutous pour partir en vacances l'esprit tranquille.