Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Notre fidèle compagnon vieillit ...

 

Tout comme nous les humains, notre chien prend de l'âge. Et beaucoup plus vite que nous !



Ce sont les chiens de grande taille (+ de 40 kg) qui commencent à montrer les premiers signes de vieillissement, entre 6 et 7 ans. Les chiens de taille moyenne (max 25 kg) commencent entre 8 et 9 ans, quant aux petits toutous (- de 10 kg) c'est plutôt à partir de 9 ans.

Certaines attitudes et comportements peuvent vous alerter. Il faut être vigilent :
Une démarche un peu raide lorsque toutou se lève, il dort plus, mange moins, voit ou entend presque plus, développe des problèmes bucco-dentaires. Certains chiens jusqu'à lors très docile et calme peuvent se montrer moins patient avec les enfants ou avec les autres chiens. C'est un signe de vieillissement qui ne trompe pas.

Son oeuil se voile de bleu ... Attention c'est surement une cataracte.


Notre toutou peut aussi souffrir d'arthrose. Elle ne se soigne pas mais le vétérinaire peut prescrire des anti-inflammatoires qui soulageront le chien.
Notre chien peut aussi devenir de moins en moins propre ...
En devenant vieux, notre chien a besoins de plus de petits soins et de toutes nos attentions.
Quelques aménagements s'imposent donc pour lui rendre la vie plus douce et ralentir l'évolution de ces signes. Voici quelques petits conseils afin de préserver au mieu la vie de notre toutou le plus longtemps possible.
  • Porter plus d'attentions à son toutou

    Avec l'âge, les défenses du chien s'amoindrissent donc attention à bien le vacciner dans les dates, ainsi que le vermifuger 1 à 2 fois par an.
    Le tartre envahit ses dents ? Un petit batonnet à machouiller peut convenir. Mais attention, la plaque dentaire entraîne l'infection des gencives et parfois la diffusion de bactéries dans tout l'organisme. Il est souvent conseillé de faire détartrer son chien.
    Son pelage devient terne ? Ne pas hésiter à le brosser un peu plus que d'habitude. Ainsi il conservera sa brillance et sa souplesse, mais il vous permettra de détecter d'éventuelles irritations, excroissances ou plaies.
    De même regarder régulièrement ses griffes. L'été, le protéger de la chaleur. Limiter ses déplacements dans les escaliers qui peuvent causer des ruptures ligamentaires et des hernies discales.
  • Changer son alimentation

    En vieillissant, notre chien devient moins actif. Son alimentation devra être allégée en graisses mais avec plus d'apports en protéines, vitamines et oligoéléments ciblés. Elle doit être de bonne qualité et pas trop salée, pour préserver les reins, le foie et le coeur. Une complémentation ciblée permet aussi de limiter l'apparition ou l'évolution d'arthrose.
    Beaucoup de marques canines proposent des croquettes adaptées pour chiens séniors.
  • Continuer les ballades

    Notre chien vieillit et donc se ramollit ... ok ... mais c'est pas pour autant qu'il ne doit plus faire ses ballades quotidiennes ! Il en a besoin pour entretenir sa ligne, sa tonicité musculaire et ses articulations.
    Mais comme sa résistance a diminué, réduisez la distance des ballades et la durée des jeux.
  • Les vaccins annuels et les traitements antiparasitaires mensuels doivent être respectés scrupuleusement.

    Lors de la visite annuelle chez le vétérinaire, ce dernier va procéder à un examen spécifique et à un entretien poussé. Si on détecte tôt un souffle au coeur, par exemple, on pourra le traiter et contrôler l'évolution de la maladie cardiaque. Si votre chien boit beaucoup, le vétérinaire proposera des examens sanguins et urinaires afin de dépister une maladie rénale, hépatique, un diabète, de façon à établir le diagnostic et contrôler la maladie.