Kelchien, le site des toutous Les races   -   Adopter un chien   -   Chien et Société   -   Vivre avec son chien   -   Santé   -   Rubrique utile

Beauceron

Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

On l'appelle aussi berger de beauce ou bas rouge. Ce magnifique chien de garde en impose de par son physique et son caractère. Ce chien nécessite une éducation rigoureuse, juste, et patiente. Il lui faut aussi beaucoup d'espace et il représente un budget alimentaire conséquent. Un maître sans expérience et trop doux pourrait se faire dominer.
Le Beauceron fait parti des plus anciennes races françaises de chiens et a certainement une origine commune avec les différentes races bergères.
Au fil des années, le Berger de Beauce fut amené à changer de rôle. Dans des roles de défense tout d'abord, mais surtout dans un double rôle de chien de garde et chien de compagnie.
Quelques bergers l'utilisent encore pour la conduite de troupeaux. Certains propriétaires de Beaucerons pratiquent des sports canins avec leur chien.
Depuis les années 1970, la race n'a jamais subi les conséquences des effets de mode. Mais elle s'est vue interdire la coupe des oreilles, et le port des oreilles semi-dressées ou tombantes change radicalement la physionomie du chien.

En bref :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent

Un peu d'histoire :

La race remonte au chien des Tourbières molosse, comme la plupart des bergers européens continentaux.
Il descendrait des loups et des molosses importés par les Romains.
L'ancêtre du Berger de Beauce a certainement assumé la double fonction de protection et de conduite des troupeaux, dans les plaines françaises, en raison de son imposante stature.
Les chiens de taille moyenne effectuaient le même travail, mais en montagne.
Les modifications apportées à nos différentes variétés de chiens de berger sont le résultat de nos façons de vivre, d'élever, de dresser, de travailler, ainsi que les méthodes de reproduction.
Elles ont fait se diviser dans leurs espèces ces chiens si utiles à la garde des troupeaux, des habitations et à la défense des gens.
C'est avant 1895 que l'on vit les premiers chiens de berger à poil court. Ces beaucerons ressemblaient d'assez loin aux sujets actuels. Ils avaient le museau plus fin, à poil ras, les oreilles droites et courtes, le poil semi-long, dur, avec un sous-poil feutré.
En 1896, une commission est créée pour examiner les caractéristiques des deux principaux chiens de berger français. Le Berger de Beauce, à poil court , et le Berger de Brie, à poil long.
Cette commission détermine les critères de la race et officialise la dénomination "Berger de Beauce".
De cette commission naît, la même année, le Club Français du chien de Berger. Un premier standard est publié l'année suivante. Il admet une taille de 60 à 70 centimètres, sans distinction de sexe, et il autorise différentes couleurs de robe.
En 1911, on crée le Club des Amis du Beauceron, club officiel de la race. Le standard est alors revu pour homogénéiser la taille et supprimer les robes devenues rares.