Adoption   Education   Alimentation   Santé   Les races   Vivre avec son chien   Décripter son chien   Chien et Société   Rubriques utiles

Le bouledogue français



Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

Fait pour vivre en appartement, il apporte joie et câlins à toute la famille. C'est le parfait chien de ville.
Bulldog veut dire chien de taureaux : bull : taureaux et dog : chien.
Sociable, gai, joueur, sportif, mais aussi très doux, le bouledogue français est particulièrement affectueux avec ses maîtres et les enfants. Ce chien est tout à fait adapté à la vie en appartement.
C'est un chien qui réclame beaucoup d'attention. Il se montre parfois dominant vis-à-vis d'autres chiens, mais ne pose jamais de problèmes avec d'autres animaux domestiques, à condition de grandir en leur compagnie dès son plus jeune âge. Par contre éviter la cohabitation avec 2 mâles car ils ont tendance à étre agressifs entre eux.
Le bouledogue français apprécie aussi beaucoup le jardin. il aime les grandes ballades mais comme comme il appartient à la race des chiens à face plate (brachycéphales), ce n'est pas un chien destiné à des activités trop physiques car sa respiration est difficile : son museau aplatit l'empèche de respirer convenablement. Quant aux promenades quotidiennes, trois par jour, de courte durée, lui suffiront amplement !
Le bouledogue français ronfle comme un petit cochon quant il respire !! On est toujours au courant quant il arrive dans une piéce !! Et du fait de sa face plate, il peut développer des problèmes respiratoires en raison du voile de son palais qui est trop court.
Son autre point faible ce sont ses yeux exorbités qu'il faut souvent nettoyer car ses paupières ne les protègent pas beaucoup. Quant aux femelles, si elles devaient avoir des portées, il faudra les surveiller de près car la mise bas est compliquée à cause de leur bassin étroit et de la taille importante de la tête des chiots.

En bref :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent
Il fait parti du 9ème groupe : les chiens d'agrément et de compagnie

Un peu d'histoire :

Le bouledogue français descend du dogue du Tibet, ancêtre de tous les chiens de type molosse et dont il tire certaines particularités, comme le museau aplati et la mâchoire puissante.
A l'origine, son caractère agressif et son aptitude au combat en ont fait des aides très appréciées des groupes de guerriers barbares venant des régions orientales. La race initiale, issue de la région du Tibet, etait utilisée principalement comme une arme et comme aide à la chasse au gros gibier. Elle a beaucoup évolué tout du long de son parcours vers l'Europe, du fait des contraintes de la vie nomade et des croisements avec des races locales.
Le bouledogue français est le résultat d'un croisement avec des terriers. Le standard de la race a été fixé aux environs de 1898. La race est apparue au milieu du 19éme siècle dans la région parisienne et dans Paris, importé en France par des ouvriers britanniques.
Le Bouledogue français fut très apprécié des classes populaires. Ce bouledogue évolua au cours des siècles, et certains d'entre eux deviendront plus petits. Il est un croisement avec des bouledogues anglais nains, eux mêmes croisés avec des griffons et des terriers.
Le premier Club de race bouledogue français fut fondé en 1880 à Paris.
Le premier registre d'inscription date de 1885 et le premier standard fut établi en 1898, année où la Société Centrale Canine reconnut la race du Bouledogue français.
Quand les cochers de Paris l'adoptèrent, ils le firent connaître à leur riche clientèle.
A son tour, la bourgeoisie s'enticha de ce toutou docile.
Très vite, on le retrouve dans les cours royales et chez les aristocrates. En plus de sa vivacité, on l'aime pour sa drôle de bouille : ses yeux tout ronds, ses oreilles bien droites et sa truffe plate. Joséphine Baker et l'écrivain Colette avait toutes les deux un Bouledogue français.
Le bouledogue français connut un succès fracassant jusqu'aux États-Unis.







A lire :

Bien définir son futur chien : petit guide pour vous aider à bien choisir votre futur compagnon à 4 pattes Quelques questions à poser à des professionnels avant de vous décider d'adopter un chien
Bien dresser son chien : les règles de base
Les races répertoriées dans le site Votre toutou est-il prédisposé à certaines maladies ?
Allergique ? Quel chien choisir ? Les groupes de chiens