Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Le Carlin

Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

Le Carlin est un chien affectueux, sensible et tendre.
C'est un compagnon au bon caractère mais qui peut être exclusif et ombrageux.
Il ne supporte pas trop les enfants.
Le chiot turbulant devient calme et posé une fois adulte.
Il aboie très peu, mais il lui faut une éducation ferme dès son plus jeune âge.
Le Carlin s'adapte parfaitement à vie en appartement. N'étant pas un sportif, de courtes promenades lui suffisent.
Il déteste la solitude et la séparation.
Il faut surveiller ses yeux qui sont sensibles aux poussières et lui épargner les grosses chaleures car, comme tous les chiens brachycéphales, il est prédisposé au syndrome d'obstruction des voies respiratoires.

En bref :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent

Un peu d'histoire :

Le Carlin est une race qui viendrait de Chine il y a très longtemps.
Le Carlin est arrivé en Hollande à partir du 16ème siècle, puis en Angleterre au 17ème siècle. Les Anglais créèrent deux familles, le Carlin-Morisson à pelage fauve et le Carlin-Willoughby à robe mélange de noir et café au lait.
En 1866, ces deux familles ont fusionné. On le croisa avec de petits Epagneuls et l'on obtint le chien d'Alicante qui a disparu.
Au 18ème siècle, le Carlin arrive en France et Marie-Antoinette puis Joséphine de Beauharnais en possédèrent un.
Le nom de Carlin provient de l'acteur italien Carlo Bertinazzi dit Carlino.
Il portait un masque noir dans le rôle d'Arlequin au 18ème siècle.
C'est grâce au duc de Windsor que le Carlin devient à la mode.