Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Le chien d'eau Portugais

Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

Le chien d'eau Portugais est impétueux, volontaire, fier, batailleur, sobre et résistant à la fatigue !
Son expression est sévère, son regard est pénétrant et éveillé.
Il possède une excellente vue et un bon flair.
D'une intelligence exceptionnelle, le chien d'eau Portugais comprend et obéit facilement et avec plaisir à tous les ordres de son maître
Nageur et plongeur extraordinaire, ce chien est le compagnon inséparable des pêcheurs à qui il rend d'innombrables services non seulement à la pêche, mais aussi comme gardien et défenseur de leurs bateaux et de leurs biens.
Lorsque son maître pêche, le chien d'eau Portugais saute spontanément à la mer et plonge même si nécessaire, pour rattraper et rapporter du poisson qui s'est échappé. Ce chien est aussi employé comme agent de liaison entre le bateau et le rivage ou vice-versa, même lorsque la distance est considérable. Ce chien adore l'eau. Il faut dans ce cas prendre un soin particulier à ses oreilles. le chien d'eau Portugais est un peu réservé envers les étrangers.

En bref :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent


Il apparteint au 8ème groupe : les chiens rapporteurs de gibier, leveurs de gibier et chiens d'eau

Un peu d'histoire :

Autrefois, cette race existait tout le long du littoral portugais. Il y serait apparu avec les Visigoths, au 5ème siècle, ou avec les Maures, lors des grandes invasions du 8ème siècle.
Ils se seraient ensuite croisés avec ses congénères locaux. Depuis lors, ses chiens ont aidé les pêcheurs dans leur tâche. Grâce à ses grandes qualités de nageurs, ils rabattaient le poisson jusqu'aux filets des pêcheurs.
Ils furent également utilisés pour la chasse au lapin. En 1930, le Docteur Vasco Bensuade sauva la race, menacée de disparaître du fait de la baisse d'activité de la pêche côtière. Ce n'est que vers la fin des années 1960 que cette race fut découverte aux États-Unis et ensuite au Canada.