Kelchien, le site des toutous Toutes les races   Rubriques utiles   Les chiens classés suivant leur utilité
 

Le Chien Loup





Il fait parti du 1er groupe : les chiens de berger et de bouviers

Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent


Le chien-loup est une race issu de l'accouplement entre un chien et une louve ou entre un loup et une chienne.

Deux races de chiens-loups sont reconnues par la Fédération Cynologique Internationale :



En Tchécoslovaquie, à la fin des années 50, des gardes frontières de Libejovice, en Bohème du sud, utilisaient des Bergers Allemands.

Pour améliorer les performances physiques et la résistance des chiens, ils eurent l'idée de tenter des croisement avec le loup.

Les premiers chiots d'une louve et d'un Berger Allemand naquirent en 1958. La louve fut ensuite accouplée à un autre Berger Allemand.

Ses chiots, une fois grands, furent croisés avec d'autres Bergers Allemands. Ces hybrides de 3éme puis 4éme génération seront utilisés sans difficultés par l'armée. Certains civils entreprennent à leur tour l'élevage.

Une autre lignée est fondée au chenil de la police de Bychory, avec un loup et une femelle Berger Allemand.
On commence à parler de "Chien Loup Tchèque".

Ensuite, un 3éme loup est accouplé à deux femelles hybrides. Les Slovaques vont reprendre le flambeau de la sélection de la race, qui prendra le nom de "Chien Loup Tchécoslovaque". En Tchéquie, un dernier apport de loup est opéré en 1983 avec le croisement d'un Berger Allemand et d'une louve. Au total, la race s'est ainsi construite à partir de quatre loups et de divers Bergers Allemands.

En 1982, un club officiel de la race est fondé.
En 1993, c'est la scission du pays en 2 états indépendants.
Le club se sépare également en 2 groupes.

La reconnaissance de la race par la FCI devient officielle en 1994.
La responsabilité en est confiée à la Slovaquie.
Le Chien Loup Tchécoslovaque intègre le groupe des chiens de bergers, avec épreuves de travail.

En France, il est importé au cours des années 90.
La race y est encore rare, comme c'est le cas dans d'autres pays européens.

Ainsi, le tempérament du Chien Loup Tchécoslovaque est fortement inspiré de son ancétre sauvage.
Il se montre extrêmement attaché à son maître, même s'il ne lui manifeste pas trop souvent de tendresse.

Ce chien n'est pas réfractaire à l'obéissance. Il peut exécuter des ordres, revenir au rappel, il suffit de l'éduquer avec une douceur et patience. Pour être apprécié d'un Chien Loup, il convient d'avoir avec lui des rapports francs et juste.

Pour sa sociabilisation, il faut, dès le plus jeune âge, 3-4 semaines, l'accoutumer aux humains, aux bruits, puis aux sorties hors de la meute, à la voiture, etc. Sans quoi des carences comportementales vont s'installer.

Pour ne pas se retrouver couvert de bleus, il importe aussi d'apprendre au chiot à ne pas tirer les vêtements ni à pincer par jeu, car c'est un comportement de loup très répandu dans la race.








Votre toutou est-il prédisposé à certaines maladies ? de nos toutous

Allergique ? Quel chien choisir ?

Les groupes de chiens