Adoption   Education   Alimentation   Santé   Les races   Vivre avec son chien   Décripter son chien   Chien et Société   Rubriques utiles

Cocker Américain



Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

Le cocker doit son nom au mot anglais Woodcock, qui désigne la bécasse.
Le cocker est un super chien de compagnie mais il faut le promener et le faire courrir tous les jours. C'est un chien aimant le confort et il sait se faire oublier. En intérieur, il sera calme et discret. Mais si les sorties ne sont pas en nombre suffisant, il pourrait bien se charger de votre décoration d'intérieure.
C'est un chien très énergique et son besoin de se dépenser est grand !

En bref :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent


Le Cocker Américain est le plus petit du groupe des chiens pour amateurs de chasse et de pêche.

Un peu d'histoire :

L'histoire du Cocker divise les historiens qui n'ont pas tous le même avis :
Pour certain, c'est Gaston Phoebus, au 14éme siècle, qui, dans son Livre de "chasse", affirme que le cocker descend d'un croisement entre des épagneuls et des lévrier d'Orient, lors des croisades du Moyen-Age.
Ces chiens utilisés pour la chasse au filet avaient été ramenés d'Espagne par Gaston Phébus lui même.
On affirme aussi que le terme spaniel n'est pas issu d'Espane, mais issu d'un mot en vieux français "s'espagnir" qui signifie se coucher et qui décrit très bien ces chiens se couchant après avoir trouvé du gibier. Ce terme "s'espagnir" aura donné en français épagneul, et spaniel en anglais. Dès le 14éme siècle, on trouve le spaniel outre-manche.
Au 18éme siècle, un type particulier de spaniel est sélectionné et devient le "cocking spaniel" du nom de son gibier de prédilection, la bécasse. Le terme de cocker-spaniel apparaît dans les années 1850.
En 1892, le Kennel Club britannique reconnaît la race.

Très populaire dans les années 1970, le cocker a été victime de l'engouement de certains marchands de chiens recherchant plus la rentabilité que la sauvegarde de la race, et c'est ainsi que l'on voit apparaître certains cockers trop grands, hypertypé, agressifs et avec des défauts de construction.

Voir aussi :

  Le cocker anglais