Kelchien, le site des toutous Les races   -   Adopter un chien   -   Chien et Société   -   Vivre avec son chien   -   Santé   -   Rubrique utile

Le chien de Saint-Hubert

Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

C'est un chien très réservé qui ne connait qu'un seul maître. Il est très sensible aux compliments comme aux reproches, de nature affectueuse, plein de noblesse et de dignité.
Comme beaucoup de chiens destinés à chasser à l'odorat, il devient temporairement sourd quand il flaire une piste !
Cette race de chien belge porte le nom du saint patron des chasseurs, Hubert. Elle aurait été élevée dès le 8ème siècle dans l'abbaye ardennaise de Saint-Hubert.
Ces moines l'utilisaient pour retrouver les pélerins égarés.

En bref :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent

Un peu d'histoire :

Employé dans les meutes françaises depuis le Moyen-âge, le chien de Saint-Hubert serait arrivé en Angleterre avec Guillaume le Conquérant. On raconte qu'au 8ème siècle, saint Hubert lui-même aurait élevé ses chien pour la chasse à courre. A sa mort, les moines auraient conservé la race et lui auraient donné son nom.
Ce chien a failli disparaître au 17ème siècle. Heureusement, un siècle plus tard, les Anglais l'ont réadopté pour la chasse.
La fête de Saint Hubert étant le 3 novembre, une bénédiction traditionnelle des chiens à lieu à Tervuren, en Belgique, endroit ou le saint décéda.
Mis à part la chasse au gros gibier (cerf, chevreuil, sanglier), qui est son domaine privilégié, il déploie des qualités de limier de rapprocheur, de chien de pied.
Aux États-Unis, le Saint-Hubert aurait été utilisé pour rechercher les esclaves noirs en fuite et les indiens séminoles.
Il a été utilisé ensuite dans les pénitenciers pour retrouver les prisonniers évadés, avant de devenir le chien policier de recherche et de sauvetage au flair infaillible.
Depuis, il est apparu dans les gendarmeries françaises et dans les polices belge, suisse et allemande grâce à sa capacité à discriminer des odeurs vieilles de plusieurs jours.