Kelchien, le site des toutous Les races   -   Adopter un chien   -   Chien et Société   -   Vivre avec son chien   -   Santé   -   Rubrique utile

Le Terre Neuve

Ce qu'il faut savoir sur ce chien :

Le terre-neuve ressemble vraiment à une grosse peluche. Puissant et doux comme un agneau, il fait le bonheur des familles. Le Terre Neuve est un chien franc, il a une confiance absolue envers son maître. C'est un chien qui doit vivre au contact de sa famille. Il peut tout supporter, du moment qu'il a votre affection, votre amour. D'une mémoire infaillible, il se souviendra toute sa vie de quiconque, homme ou animal, qui l'aura agressé lorsqu'il était chiot.
Le Terre Neuve n'est ni agressif, ni mordant, mais reste cependant un chien de garde efficace. Il a parfaitement conscience de son apparence dissuasive. C'est un chien qui aboie peu et uniquement quant il le faut.
Lorsqu'il travaille, ce chien prend énormément d'initiatives, il ne s'agit pas de dressage mais d'éducation, car le Terre Neuve a beaucoup de personnalité.
C'est un chien polyvalent : un chien de sauvetage idéal, un chien de pistage au flaire exceptionnel, un chien de trait parfait.
Un Terre Neuve calme et équilibré peut faire un bon chien d'aveugle comme en Amérique du Nord ou en Allemagne, malheureusement sa taille n'est pas très pratique dans les transports en commun.
C'est un sauveteur né. C'est la seule race capable de prouesses en mer. Au temps de la marine à voiles, les marins refusaient d'embarquer s'il n'y avait pas un Terre Neuve à bord.
Sa taille de molosse et son pied palmé dont la caractéristique est une membrane interdigitale qui, en écartant les coussinets forme une surface plantaire plate et large, en font un nageur hors pair.
Le seul véritable point noir du Terre Neuve est son espérance de vie qui ne dépasse pas dix ans en moyenne et, côté santé, il est sujet à la dysplasie de la hanche.

En bref :

Sa taille Minie - Petite - Moyenne - Grande - Très grande - Géante
Son poils Absent - Ras - Court - Mi-long - Long
Son utilité Compagnie - Protection - Garde de locaux - Chien d'arrêt - Chien rapporteur - Chien leveur - Chien courant - Conduite de troupeaux
Votre logement Appartement - Appart avec balcon - Maison - Maison et jardin clos - Indifférent
Votre situation Célibataire - Couple - Avec enfants - Personnes âgées - Indifférent
Votre disponibilité Petit sportif - Grand sportif - Petit sédentaire - Grand sédentaire - Indifférent

Un peu d'histoire :

Le Terre Neuve est originaire de l'île de Terre-Neuve, au large du Canada dont il porte le nom.
Certains pensent que le Terre Neuve pénétra en Amérique du Nord avec les Sioux, qui s'en servaient pour tirer les traîneaux et porter des charges lourdes. Son rôle était aussi de surveiller la pêche, le gibier et les enfants. Quand les Colons Anglais découvrirent ce chien et ses qualités, il leur devint vite indispensable.
Le Terre Neuve pourrait aussi descendre du grand chien d'ours introduit par les Vikings en 1100 puis croisé avec des chiens locaux. On parle aussi de croisement entre le Barbet que les Français avaient sur leurs bateaux de pêche, les Montagne des pyrénées de pêcheurs basques, et des Epagneuls bretons.
Des expéditions furent faites sur l'île Terre neuve, en l'an 1700. Elles permirent de découvrir plusieurs races de chiens, toutes dotées de qualités de nageur et de pêcheur. Le Terre Neuve était utilisé par les marins sur les terre-neuviers qui partaient pêcher la morue. Quand un homme tombait à la mer, il ne pouvait survivre guère plus de trois minutes. Alors plutôt que ce soit un autre marin qui risque sa vie en allant le chercher, on envoyait le terre-neuve. Facile pour lui de nager puisque ses pattes sont palmées et que son poil, doté d'une sous-couche isolante, le protège dans l'eau glacée.
Laissés à l'abandon, ces chiens se multiplièrent et devinrent tellement nombreux que le Gouverneur de l'île limita leur nombre à 1 par foyer.
A cette époque, on commença son exportation vers l'Angleterre. Au début du 19ème siècle, la race s'implanta en Europe. C'est en Angleterre que ses caractéristiques morphologiques et sa couleur furent définies.
Au fil des siècles, la race perdit sa couleur noire pour devenir noire et blanche. C'est grâce à l'intervention de Sir Edwin Landseer et de la Reine Victoria qui possédaient tous deux un Terre Neuve blanc et noir qu'elle fut conservée. Plus tard une variété à dominante blanche prit le nom de Landseer qui devint une race à part.
On raconte que lorsque Napoléon Bonaparte tenta de s'enfuir de l'île d'Elbe, il serait tombé à l'eau en grimpant dans le bateau qui devait le ramener en France. C'est un Terre Neuve qui se trouvait sur le bateau de pêche qui le secouru. Les Terre Neuve servirent également d'auxiliaires de mer et de terre pendant la seconde guerre mondiale.