Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Vivre avec son chien   Le chien et la Société   Education   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Le chien a de nombreuses vertus sur notre santé morale et physique.

Il nous aiderait à réduire nos angoisses ou notre stress.





Le chien joue un rôle positif dans notre gestion du stress. Aux Etats-Unis, la "dog therapy" est utilisée depuis plus de 5 ans, notamment lors d'événements dramatiques.
Cette "dog therapy" a servi à Boston afin de réconforter les habitants traumatisés par l'attentat du 117ème marathon de Boston en avril 2013. Ainsi, des golden retrievers ont été placés dans des églises et ont visité des hôpitaux.

Un confident idéal

Quand on vient de perdre un être cher, si l'on se sent incompris, que l'on est déprimé, pour tous vos soucis, votre toutou vous tendra toujours l'oreille !
De plus, il vous donnera le sentiment de partager votre peine ou de vous comprendre, ce que l'on a du mal parfois à avoir avec notre entourage. Car tout comme l'homme, le chien est capable de ressentir les émotions de son maître. Une forme d'empathie. Celle qui consiste à avoir la faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui en percevant ce qu'il ressent.

Un meneur de troupe

Quant on déprime on ne bouge pas de chez soi ... mais pas toutou ! Il a besoin de vous pour exister ! Et ce besoin nous sort de la tristesse en nous obligeant d'aller courir sur la plage ou le promener au parc. Les animaux de compagnie, un gage de bien-être ? C'est ce qui ressort d'un récent sondage Ipsos mené pour l'observatoire "Les Français et leurs animaux de compagnie". Les résultats montrent que les chiens et chats sont bénéfiques pour la santé de leurs propriétaires, qui s'impliquent aussi dans la santé de ces derniers. L'animal de compagnie prend de plus en plus de place au sein des foyers au point de devenir dans certaines familles un membre à part entière, comme le montre un sondage Ipsos pour le 1er observatoire national sur "Les Français et leurs animaux de compagnie" mené auprès de 1 000 propriétaires de chats et de chiens. Ce dernier a été lancé début février par SantéVet, spécialiste de l'assurance santé animale pour chien, chat et NAC (nouveaux animaux de compagnie). L'enquête, qui va de l'acquisition de l'animal à sa santé en passant par ce qu'il apporte à leurs propriétaires, permet d'avoir un état des lieux de leur implication et de mieux comprendre leur relation à l'animal. C'est tout d'abord au niveau de l'acquisition que l'enquête marque la différence entre les deux espèces et leurs maîtres, puisque 65% des propriétaires de chien ont acheté leur animal contre 14% pour les propriétaires de chat. Autre différence, 44% des propriétaires de chien voyagent toujours avec leur animal, contre 10% des propriétaires de chat. Mais ces deux animaux ont tout de même un point commun, celui de participer à la bonne santé de leur propriétaire. Selon le sondage, 58% des propriétaires de chat et 43% des propriétaires de chiens ont affirmé que leur animal de compagnie est principalement considéré comme "un facteur de bien-être". Moins de stress et d'ennui "C‘est leur compagnie qui est bien entendue appréciée par les maîtres au quotidien. Mais c'est aussi la faculté des animaux à contribuer à diminuer le stress, l'anxiété et l'ennui de leurs propriétaires", explique SantéVet. En effet, il est connu que la présence d'un animal de compagnie favorise le développement des enfants, constitue un réconfort pour les personnes âgées, contribue à l'intégration à la vie sociale et participe aux loisirs. Par conséquent, la santé de leur compagnon à quatre pattes est primordiale pour une très grande majorité de sondés et le premier réflexe en cas de souci de santé pour les deux types de propriétaires est d'emmener leur animal chez le vétérinaire. Il existe toutefois des nuances notables lorsque les propriétaires doivent se rendre au travail: 25% des propriétaires de chien l'emmènerait chez le vétérinaire et resterait auprès d'eux, et 12% seraient même prêts à prendre un RTT pour s'occuper de lui. De leur côté, les propriétaires de chat auraient davantage tendance à aller au travail en laissant leur animal chez eux ou chez un proche (30%). Les propriétaires de chien se rendent généralement 1,9 fois par an chez le vétérinaire en moyenne et 1,2 fois par an pour les propriétaires de chat. Mais dans les deux cas,14% des propriétaires d'animaux reconnaissent consulter des sites Internet en cas de souci de santé. Le vétérinaire, un investissement important Traitements antiparasitaires, vermifuges, vaccination... les dépenses dans ce domaine ne sont en revanche pas les mêmes selon l'animal: les propriétaires de chien dépensent davantage que les propriétaires de chat, avec en moyenne 208€/an chez le vétérinaire pour les premiers contre 143€/an pour les seconds. Quant à l'idée de souscrire une assurance santé animale, 33% des sondés considèrent que c'est utile, mais les chiens sont plus assurés que les chats: 8% contre 2%, respectivement. Enfin, les maîtres des deux animaux sont 71% à se déclarer intéressés par une clinique vétérinaires ouverte 24h/24, 69% par un service vétérinaire 24h/24, et 60% par un service d'urgence 24h/24 à domicile. Selon le ministère de l'Agriculture, en France, aujourd'hui, près de deux foyers sur trois possèdent un animal de compagnie et on estime à plus de 19 millions le nombre de chiens et de chats. En octobre 2016, un sondage mené pour Assuropoil, une autre une compagnie d'assurance santé pour chiens et chats, révélait à quel point les Français y sont attachés. Ce dernier montrait en effet que 51% des Français préfèrent passer du temps avec leur chien ou leur chat plutôt qu'avec leurs amis. De plus, 25% des personnes interrogées, majoritairement des femmes, ont avoué passer plus de temps avec leur animal, qui tient un rôle de confident dans 97% des cas, que leur conjoint.

Le chien aide aussi :

Pour garder la forme et préserver son coeur. Toutes les marches que l'on fera avec lui, de façon quotidienne, vont permettre de réduire les risques cardiovasculaires.
Un bien être pour les femmes enceintes. Toutes les marches que l'on fera avec toutou, de façon quotidienne, vont permettre de réduire les risques cardiovasculaires. Les futures mamans bénéficient aussi de ce "plus" d'activité physique "imposé" par leur chien.
Un rôle positif sur le diabète, la pression artérielle et le cholestérol. En effet, le maître d'un chien aura moins tendance à l'obésité et aura une pression artérielle et un taux de cholestérol moins élevé qu'une personne n'ayant pas de chien.
Des enfants moins malades. D'aprés une récente étude finlandaise, les jeunes enfants vivant plus de 6h par jour avec un toutou sont globalement en meilleure santé et 2 fois moins sujets aux otites que ceux ne vivant pas avec un chien.
Des bienfaits sur la réduction du stress. Le chien joue un rôle positif dans notre gestion du stress. Aux Etats-Unis, la "dog therapy" est utilisée depuis plus de 5 ans, notamment lors d'événements dramatiques.
Caliner un petit chien pour réussir ses examens. Passer du temps avec un chien permet aux étudiants de se trouver dans une bien meilleure condition psychologique pendant la période des examens.
Partager son lit avec son animal nous aide à mieux nous endormir. Pour ou contre le fait de dormir avec son chien ? Si vous êtes contre, voici quelques raisons de changer d'avis.
Le chien, un super système de drague ! Exit les vieilles techniques de drague ... Aujourd'hui, l'une des plus efficaces serait d'avoir un chien. Enfin, un chien mignon !!
Le chien, un enfant de substitution. Un chien peut tempérer les ardeures d'enfanter.