Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Le syndrome d'hyper attachement

Il s'agit d'un trouble du comportement qui se manifeste par des signes de détresse (destruction du mobilier, aboiements intempestifs, mictions et défécation etc.) lorsque le chien est séparé de ses maîtres.





L'origine de ce trouble vient malheureusement du propriétaire qui va trop chouchouter le chiot dès son arrivée dans son nouveau foyer et qui n'effectue pas le "rejet" nécessaire à la prise d'indépendance du jeune chien.

Dans l'éducation du chien, lui apprendre le détachement est parfois ce qu'il y a de plus difficile.

N'hésitez pas à le traiter plus froidement, l'ignorer - Ne le caresser que lorsqu'il exécute un ordre - Installer son couchage dans une pièce réduite, surtout ne le faites par dormir dans votre chambre !

L'anxiété de séparation du chien ou syndrome d'hyper attachement :

Comment travailler la gestion des absences avec notre chien ou notre chiot ?
Que ce soit un chiot ou un chien adulte, un nouveau mode de vie pour vous ou tout autre cause, il faut travailler la gestion de la solitude. Un chien doit comprendre qu'il peut rester seul sans problème et même, que ça peut être aussi agréable pour lui !
  • Déritualiser le départ ou le retour : vous devez, avant de partir, ignorer votre chien pendant une bonne demi-heure, afin qu'il n'associe pas le départ avec l'absence de contact entre vous. Vous devez faire de même à votre retour : s'il vous fait la fête, repoussez-le ou ordonnez-lui d'aller se coucher, rétablisser le contact, de votre propre initiative, qu'une demi-heure plus tard.
  • Si le chien a fait des dégâts, ne le grondez pas et ne nettoyez pas devant lui : il ne comprendrait pas et serait davantage anxieux.
  • Ne pas le laisser assister à vos repas (ordonner à votre chien de retourner dans sa corbeille).
  • Le laisser manger seul et après-vous (près de son lieu de couchage).
  • Le propriétaire interdit à son chien de le suivre partout.
Si vous respectez ces commandements, vous atténuerez vite le stress du chien, vous épargnant ainsi les désagréments qu'il induit.
Dans certains cas il peut s'avérer nécessaire de recourir à certains médicaments ou à un vétérinaire comportementaliste. Ils peuvent éluder le désordre affectif.

Dr Philippe SALIOU, Vétérinaire