Kelchien, le site des toutous  

Les races   Adopter un chien   Le chien et la Société   Education   Vivre avec son chien   Alimentation   Santé   Rubriques utiles

Vente de chiens sur internet : les risques d'escroqueries existent.





Le web est une vraie caverne d'Ali Baba, on y trouve tout et à tous prix, même des animaux. Internet est devenu un élément incontournable pour les éleveurs et les particuliers qui veulent vendre leurs portées de chiots.

Mais attention l'anonymat du web fait aussi le bonheur des escrocs et trafiquants.

Que ce soit sur le net, dans les journaux gratuits ou payants, chaque petite annonce doit être conforme à la loi, afin de protéger le futur acheteur.

En cas de vente ou de don d'un chien ou d'un chat, la loie prévoit :

  • Que l'animal soit identifié (puce ou tatouage) et âgé de plus de 8 semaines.
    Si au moment ou l'offre paraît, le chien ou chat a moins de 2 mois, le terme "A vendre" doit être remplacé par "A réserver".
  • Que la petite annonce précise la date de naissance, le numéro de Siren pour un professionnel et pour un particulier, le numéro d'identification des chiots ou chatons, au moins celui de la mère, et le nombre de bébés dans la portée.
  • Que si la portée est dite "de race", elle doit avoir soit un certificat de naissance (cas des chiots de race), soit un pedigree (chatons, chats adultes, chiens confirmés).
    Dans le cas contraire, il doit être mentionné "de type, genre ou d'apparence" de la race donnée.
    A noter que le l'appelation "Husky non LOF" est illégal !
  • le chien ne doit pas être de première catégorie (pitbull, boerbull, chiens assimilables à ceux de race Tosa).
Méfiance donc vis-à-vis des annonces (photos ne correspondant pas à l'animal, animal élevé en famille alors qu'il est né en batterie, arraché trop tôt à sa mère.
Vérifier également que l'auteur n'a pas déposé 15 publications d'offres différentes pour autant de races différentes et à la mode !

Le mieux est de se rendre sur place, directement chez l'éleveur ou le particulier pour s'assurer que l'animal correspond bien aux photos, qu'il est en bonne santé et n'a pas de comportement suspect : peur, panique, agressivité etc.

Demander à voir les parents, au moins la mère.
Bien vérifier les papiers sur place et exiger un certificat de santé vétérinaire obligatoire pour toute cession.
Prévoyez un visite chez votre vétérinaire dans la semaine qui suit l'achat de l'animal.

Lire aussi :

Les rubriques utiles
Lire l'article sur les arnaques de ventes de chiots sur internet


Un chien averti en vaut deux. Un futur maître aussi. Avant d'acquérir un compagnon à quatre pattes, il vaut mieux connaître certaines vérités désagréables. Lesquelles ?